chezmonveto
Imprimer

picto Alimentation

« Arrêtons de manger de la merde … » scandait un critique culinaire populaire récemment disparu : alors faisons de même pour notre compagnon.

Certains troubles dermatologiques et digestifs découlent directement d’une alimentation non adaptée de mauvaise qualité.

En médecine humaine, Parmi les facteurs qui influencent le risque de développer un cancer, l’alimentation semble jouer un rôle non négligeable. On estime, en effet, que les facteurs nutritionnels dans leur ensemble sont impliqués dans le développement de près d’un tiers des cancers. Et pourquoi pas en médecine vétérinaire ?

La quantité aussi importante que la qualité !



On dit souvent que notre chien ou notre chat est à notre image, et son mode vie dépend du notre : nous nous sédentarisons, lui aussi. Nous constatons depuis ces 10 dernières années que le pourcentage d’animaux en surpoids a augmenté : en donnant la bonne quantité de nourriture par jour à notre compagnon, nous limiterons sa prise de poids ou nous faciliterons sa perte de poids : notre compagnon se portera mieux et notre budget alimentation sera minimisé.